La rédaction web est un métier en plein essor. De nombreuses personnes à l’âme littéraire sont enthousiastes à l’idée de gagner leur vie en jouant avec les mots. 

Comme je les comprends ! Petite, je passais mon temps libre à donner vie à des personnages sur quelques bouts de papier. Quelques années après, c’est le métier de rédactrice juridique web qui est venu à moi.

Pour les prestataires, une difficulté survient alors. Comment choisir un rédacteur web parmi tous ces profils ?

Il existe autant de profils différents que de rédacteurs web. A chacun sa plume, son histoire, ses sujets de prédilection, son expérience et sa capacité à intégrer les codes du contenu web.

C’est l’occasion pour moi, après avoir explicité le rôle d’un rédacteur web juridique, de revenir sur les 5 qualités nécessaires à cette profession. De quoi vous aiguiller, peut-être, dans vos recherches de la plume parfaite…

la logique juridique du rédacteur juridique web

J’évoque ici la logique juridique… Et non les connaissances juridiques. 

Pourquoi ? Un bon rédacteur sait mener les bonnes recherches sans perdre de temps, comprendre ce dont on lui parle, organiser ses idées et les synthétiser. On ne demande pas d’un bon rédacteur qu’il soit doté de la science infuse. C’est d’ailleurs ce qui fait la différence entre l’intelligence et les connaissances… 

Ainsi, un bon rédacteur juridique web doit avoir parfaitement intériorisé la logique juridique. Cela veut dire qu’il doit être capable de comprendre le sens de n’importe quelle règle de droit, et d’en retransmettre l’essence dans ses écrits. C’est d’ailleurs cela qui le distingue d’un rédacteur web “classique”.

La logique juridique s’acquiert au cours des (longues) années de droit, mais aussi lors de diverses expériences auprès de professionnels du droit.

Vous l’aurez compris : on ne s’improvise pas rédacteur juridique web !

la rigueur du rédacteur juridique web

A l’instar des professions juridiques, la rigueur est une qualité essentielle au rédacteur juridique web.

Il est exclu d’écrire des textes juridiques sans vérifier minutieusement chacune des informations données

Je compare souvent la rigueur du rédacteur juridique web à celle de l’avocat. C’est d’ailleurs une qualité que j’ai approfondie lors de mes diverses expériences en cabinet d’avocats ! Il était alors totalement exclu de rendre un dossier sans en avoir préalablement vérifié les moindres recoins. Cela peut aisément se comprendre : la situation juridique d’une personne ou d’une structure constitue un enjeu considérable.

Un rédacteur juridique web passe ainsi beaucoup de temps à se documenter et à vérifier ses sources. Il sait identifier les sources juridiques fiables et les utiliser à bon escient. Impensable, bien sûr, d’aller se documenter n’importe où.

la pédagogie du rédacteur juridique web

Professionnels du droit, sans doute avez-vous déjà connu des difficultés à vous faire comprendre d’un proche venu vous solliciter pour une question juridique. 

L’exercice n’est en effet pas si aisé que cela !

En évoluant dans le milieu du droit, des notions qui nous paraissaient fortement complexes au début de nos études sont presque devenues nos partenaires du quotidien. Difficile, parfois, de se rappeler de la difficulté éprouvée à intégrer certains concepts juridiques. 

Sans un effort de pédagogie, il est illusoire de vouloir parler du droit, l’expliquer, l’illustrer… de manière intelligible.

Or, sauf cas particuliers, le rédacteur juridique web rédige des contenus destinés à des non-juristes. 

Un bon rédacteur juridique doit donc être doté de la faculté de se mettre dans la peau de son lecteur, et de déceler ce qui risquerait de heurter sa compréhension. A quoi bon rédiger des contenus parfaitement fondés en droit et optimisés pour le référencement, si personne n’est à même de les comprendre correctement ? 

C’est peut-être là la qualité essentielle d’un bon rédacteur juridique web.

l’esprit synthétique du rédacteur juridique web

Ah, la synthèse… Ce n’est pas forcément quelque chose que l’on apprend sur les bancs de la Faculté de Droit ! Dissertation après dissertation, mémoire après mémoire, thèse après thèse, le droit se trouve disséqué quotidiennement sur nos copies.

C’est assurément une fois les pieds posés dans le monde professionnel que l’on apprend la valeur de la synthèse. Inutile de prospérer en tant qu’avocat en expédiant à ses clients et à l’associé du cabinet des centaines de pages sur chaque question juridique faisant surface.

Cela vaut également pour le rédacteur juridique web ! 

Les codes de l’écriture sur Internet sont particuliers. Les internautes sont confrontés, chaque jour, à des centaines de contenus différents. Ils n’ont décemment pas le temps ni l’envie de lire un mémorandum sur la question juridique qu’ils se posent… A fortiori parce qu’ils n’y connaissent pas grand chose !

Il est donc absolument nécessaire, pour un rédacteur juridique web, de synthétiser un maximum le contenu proposé. L’idéal est d’être le moins long possible, tout en conservant un minimum d’informations pour que les notions juridiques évoquées dans le texte soient intelligibles dans leur ensemble. Il est exclu de laisser partir le lecteur sans lui avoir transmis les informations fondamentales sur le sujet en question ! 

la passion du rédacteur juridique web

C’est un fait : on n’écrit bien que si l’on est passionné par ce que l’on fait ! 

L’écriture a ce formidable pouvoir qu’est de transformer des mots en des émotions et des ressentis. A tel point que, si le rédacteur web ne se sent pas particulièrement concerné par ce qu’il écrit, cela sera palpable lors de la lecture. 

Le domaine juridique est en outre si particulier : il peut autant fasciner qu’ennuyer. Un bon rédacteur juridique web est avant tout un amoureux du droit, de sa fonction et de sa logique. Ses écrits seront alors aussi passionnants que complets. 

Lecteurs, êtes-vous à la recherche d’un rédacteur juridique web ? Vous êtes bien tombés ! Découvrez mes services de rédaction web juridique. Pour me contacter, c’est parti ici !